L’ANALYSE DES DONNÉES AU SERVICE DE L’OPTIMISATION DE L’ENTREPÔT LOGISTIQUE

Depuis sa naissance après-guerre jusqu’au modèle que l’on connaît aujourd’hui, l’entrepôt a vécu en quelques décennies une formidable mutation. Simple espace de stockage au départ, il est devenu en quelques dizaines d’années un concentré d’intelligence et de technologie et un élément concurrentiel et stratégique décisif pour l’entreprise.

L’émergence de nouvelles technologies …

L’arrivée puis les progrès des Systèmes d’Information et du numérique en général avec des nouvelles technologies comme le Cloud, l’Intelligence Artificielle, l’Internet des Objets et bien d’autres systèmes dit intelligents a transformé l’entrepôt logistique actuel.

dic image1Du point de vue global, on a assisté ces dernières années à une digitalisation croissante de la Supply Chain et l’utilisation de systèmes informatiques de plus en plus innovants.

Cet ensemble de Systèmes d’Information et d’API (Application Programming Interface) permet de collecter toutes les informations nécessaires et ainsi donner des possibilités infinies d’amélioration et d’optimisation.
L’amélioration des processus peut se faire grâce au Big Data et à ses applications. De l’approvisionnement à la distribution en passant par le contrôle des stocks et la gestion des entrepôts, les champs d’application du Big Data sont immenses et très variés.
Un exemple parmi d’autres : comment posséder un stock suffisant de marchandises pour faire face à la demande et anticiper les besoins tout en évitant le phénomène de sur-stockage et de sous-stockage. En outre, l’offre doit être qualitative et prendre en compte les spécificités propres à chaque acheteur.
dic image2Avec les outils du Big Data, on peut par exemple anticiper les pénuries de matières premières et estimer la quantité de marchandises à commander.
Cela est possible grâce à l’analyse et au traitement des informations, grâce à des algorithmes issus de la Data Science qui permettent de mettre en relief des schémas récurrents, qui passeraient totalement inaperçus dans des bases de données classiques.

… qui profitent à l’entrepôt moderne

Les progrès dans le traitement et l’analyse des données profitent bien sûr à la gestion de l’entrepôt moderne.
Beaucoup d’entrepôts aujourd’hui sont considérés comme « intelligents » grâce à l’exploitation et à des traitements de données de plus en plus poussés, grâce à différentes technologies qui contribuent à augmenter la productivité et à minimiser l’implication manuelle des travailleurs humains et réduire les erreurs.

L’analyse des données, combinée à l’automatisation, à l’internet des objets et à l’Intelligence Artificielle, donne aux entreprises une vue d’ensemble des performances de l’entrepôt et fournit des indices sur la manière dont l’organisation, le chargement, le transport et la livraison doivent être effectués.
Toutes les informations recueillies à partir des capteurs aident les entreprises à suivre les mouvements des colis, à détecter les anomalies dans les itinéraires etc…

Une planification plus précise

Désormais, les données permettent de dire ce qui s’est passé mais également ce qui est en train de se passer, et ce qui est susceptible de se passer ensuite. Ceci peut permettre aux entreprises de mieux se préparer aux événements futurs.
Au cours des dernières années, le secteur des transports et de la logistique a été témoin de l’utilisation croissante de l’analyse des données permettant de faire de l’analyse prédictive.
Cette technique donne la possibilité de prendre des décisions plus pertinentes sur la planification des stocks, les expéditions, de la main-d’œuvre, la capacité de l’entrepôt etc…
Ainsi, l’exploitation de ces données offre aux entreprises du secteur du transport et logistique un potentiel considérable pour améliorer leur efficacité et leur rentabilité.

Le rôle déterminant des Systèmes d’Information et…

L’analyse des données est rendue possible par les progrès de toutes les technologies matérielles et digitales, en particulier de tous les Systèmes d’Information au service de l’entrepôt.
Les WMS (Warehouse Management System) par exemple peuvent désormais utiliser les techniques du Big Data, trier et affiner toutes les informations et les convertir en différents indicateurs exploitables.
Ils permettent de connaître l'état de tous les processus de l’entrepôt et d’avoir un contrôle complet sur tout l’écosystème et les flux ;et par là-même identifier les inefficacités et tous les axes d'amélioration de l’installation.

…des outils d’analyse de données de plus en plus performants

dic image3Grâce aux extractions des données existantes, le gestionnaire d’entrepôt dispose du tableur et de ses modules qui peuvent donner de bons résultats.

Mais il y a aussi une quantité d’outils logiciels reposant sur la BI (Business Intelligence) et sur des algorithmes d’Intelligence Artificielle qui permettent de « faire parler » les données les plus complexes, d’établir et de visualiser des tableaux de bord et d’élaborer des scénarios prédictifs etc…

Le contrôle et le traitement des données sont essentiels à l’identification d’erreurs et d’inefficacités dans un entrepôt ou un centre de production.

Les techniques d’exploration de données facilitent le traitement des milliers de données produites dans un entrepôt intelligent, pour identifier les tendances cachées à première vue.

Ces informations permettent au responsable logistique de prendre des décisions plus éclairées et plus précises, en fonction des performances réelles de l’entrepôt.

Le facteur essentiel : la qualité des données ….

On peut désormais tout faire (ou presque) avec des outils puissants pour analyser et traiter des données. Encore faut-il que les données sources soient de qualité et fiables.

La non-qualité des données : un problème récurrent

C’est un des problèmes récurrents que rencontre un cabinet-conseil comme Simco Consulting lors de la réalisation d’un nouveau projet ou de la réorganisation d’un entrepôt existant.
Avant d'entreprendre toute rénovation ou implantation d'un système moderne de stockage, l'étude et l'analyse en profondeur des besoins et des possibilités de l'entreprise sont indispensables. Ce n'est qu'ainsi que l'on peut garantir un excellent résultat économique et rationnel.
Pour réussir, cette analyse doit s’appuyer sur des données irréprochables en termes de qualité.

dic image4

Bien souvent, malgré tous les progrès technologiques et tous les outils à disposition, on constate que les données ne sont pas fiables et très dégradées avec par exemple des conflits entre des noms d’objets, des imprécisions sur la définition des objets, des valeurs nulles, des doublons, des valeurs anormales, des données obsolètes, des data base incomplètes car parfois non nécessaires au démarrage ou d’une organisation etc…

La technologie d’automatisation des entrepôts : un gage d’efficacité

Aujourd’hui, les progrès de l’analyse et du traitement des données incitent à l’automatisation totale ou partielle de l’entreposage.
Tout projet doit forcément passer par une phase d’analyse très rigoureuse et très poussée des données, c’est-à-dire des besoins, des données historiques. L’utilisation massive des outils numériques et des automates ne supporte pas des données incertaines et des sources d’erreurs ou d’approximation. L’efficacité passe donc par cette phase indispensable d’analyse, de réflexion et d’échange permettant de valider les « données sources » ; c’est le nettoyage des données.

Attention : la technologie ne fait pas tout !

dic image5La technologie, aussi développée et aussi poussée qu’elle puisse l’être, n’a jamais résolu les problèmes de fond. Notre conviction est que les responsables doivent arrêter de penser « technologie » et avant tout, réfléchir aux cas d’usage afin de développer des « capacités » mêlant bons sens, pratiques, processus et organisation. Le succès d’un projet passe par une méthode rigoureuse, une analyse poussée en amont du projet établie grâce à des échanges et une collaboration active entre les différents collaborateurs et responsables.
La technologie ne peut être vraiment utile et efficiente que dans l’information, dans la confiance et la collaboration qui permet à chacun d’exprimer sa motivation et de s’approprier le projet.
Le bon déroulement du projet est fonction de cette étude de faisabilité que met en œuvre SIMCO Consulting et passe par cette méthodologie.

 

 

Pour en savoir plus sur cette étude de faisabilité, n’hésitez pas à contacter le cabinet-conseil SIMCO Consulting.

 

  • Vues: 50

ITALIA

Simco Srl
Via Giovanni Durando 38 Pal.3 - 20158 Milano MI

  • +39 02 39 32 56 05

  • simco@simcoconsulting.com

  • P.IVA 08570130156

FRANCE

Simco Consulting Sarl
12 rue Alfred Kastler
71530 Fragnes-La-Loyère

  • +33 (0)3 65 69 00 52

  • simco@simcoconsulting.com

  • TVA FR66823213798

ESPAÑA

Simco Consulting
C/ Can Rabia 3-5, Planta 4
08017 Barcelona
  • +34 93 626 4823

  • simco@simcoconsulting.com

  • P.IVA 08570130156

Simco Consulting: Leader du conseil en logistique

© SIMCO SRL . All rights reserved. Italian certification UNI EN ISO 9001:2015 (N.9175 SMCO)