DE LA BONNE GESTION DE LA PRODUCTION A L’OPTIMISATION DE LA LOGISTIQUE DE L’INDUSTRIE 4.0 A LA LOGISTIQUE 4.0

Canal de distribution vs Réseau de distribution : découvrez les différences

La gestion de la production met en application des méthodes et des techniques pour transformer des matières en produits finis. Les processus de transformation nécessitent une bonne gestion de flux logistiques ce qui suppose la combinaison de ressources, les moyens matériels (les machines), les moyens humains (le personnel par qualification) et les matières (matières premières, matières consommables) dans un planning et avec pour but, d’assurer la fabrication du produit en qualité et en quantité définies.

L’objectif est de bien organiser l’ensemble des flux et de séparer les activités à valeur ajoutée et les activités sans valeur ajoutée (du point de vue de la clientèle ou du besoin à satisfaire). Les activités sans valeur (source de pertes et de gaspillage dans le processus) sont alors supprimées.

industrie40 1Cette réduction du gaspillage devient à la longue un avantage concurrentiel pour l’entreprise. Il y a donc un lien très fort entre la production et la logistique, chaque secteur profitant des progrès de l’autre.

Au fil des années, grâce aux progrès des Systèmes d’Information, l’entreprise s’est dotée d’un système de pilotage, en collectant, en mémorisant, en traitant et en diffusant de l’information pour organiser au mieux les flux et processus de production et prendre les bonnes décisions.

L’idée qui s’est imposée au fil du temps c’est qu’une gestion efficace des performances implique l'intégration de la planification, l'ordonnancement et la production, ainsi qu'une capacité d'adaptation immédiate aux changements. Le défi majeur qui s’est imposé : rester flexible tout en maitrisant ses coûts.

 

Optimiser la production : toute une histoire !

Le système MRP

Depuis les années 60, on a développé des systèmes de planification de la production du type MRP (Material Requirements Planning), avec l’idée de calculer et de planifier à l’avance la production avec tous les composants et matières premières nécessaires. Dans les années 80, ces méthodes ont évolué et se sont sophistiquées en augmentant et en améliorant les outils décisionnel sur les capacités et les ressources, tant humaines que matérielles.

Les MES et ERP…

industrie40 2

Dans les années 90, développement de l’informatique oblige, apparaissent les logiciels de type Progiciel de Gestion Intégré, en anglais ERP (Enterprise Resource Planning). Avec un ERP, on centralise les bases de données, on gère ainsi l'ensemble des processus d'une entreprise en intégrant l'ensemble de ses fonctions, dont la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, l'aide à la décision, mais aussi la vente, la distribution, l'approvisionnement et le commerce électronique.

Et en même temps apparaissent les premiers MES (Manufacturing Execution System). Le MES est un logiciel qui fait le lien numérique entre l’ERP et l’atelier de production. Il fournit les informations nécessaires pour optimiser les opérations de production, en donnant accès rapidement à des données précises et transparentes, en temps réel. L’entreprise est ainsi en mesure de prendre des décisions pertinentes et opportunes pour améliorer ses résultats.

 

et autres WMS, TMS, WCS…

En parallèle à tous les progrès dans l’organisation et la gestion de la production, la logistique a connu la même évolution grâce notamment à tous les logiciels spécifiques (WMS, TMS, WCS etc…) capables d’être interconnectés et de dialoguer avec l’ERP de l’entreprise.

Aujourd’hui on parle d’industrie 4.0

industrie40 3

L’industrie 4.0 correspond à une nouvelle manière d’organiser les processus et les méthodes de travail, en lien avec la mondialisation et l'internationalisation des entreprises. L'hyperconnectivité et les nouvelles technologies sont au cœur de ce concept (appelé « industrie du futur » ou « quatrième révolution industrielle ») qui signifie une nouvelle façon d’organiser les moyens de production.

Si la révolution industrielle précédente se fondait sur l’intégration des robots et l’automatisation des processus, dans l’Industrie 4.0 on va plus loin : créer des usines intelligentes, qui puissent s’adapter plus facilement aux nécessités et aux processus de la production. Cela est rendu possible par les progrès de la communication et des Réseau de Distribution, par la digitalisation croissante avec un accès en temps réel et un traitement automatisé de toutes les données utiles.

 

 

Les machines parlent aux machines

Cela se caractérise par la mise en œuvre de capteurs qui permettent de transformer des grandeurs physiques (température, pression, position, concentration, etc…) en signaux et de dialoguer avec les robots d'une chaîne de production pour adapter l'outil de production aux différents besoins, le rendre agile et réactif aux besoins du marché.

… et de logistique 4.0

La logistique 4.0, aussi appelée « Supply Chain 4.0 » est de fait le résultat de cette révolution de l’Industrie 4.0. Cela passe notamment par la création d’entrepôts 4.0, par la mise en réseau, par la numérisation, par l’automatisation des process et par l’utilisation d’outils de gestion ultra-performants (capteurs, cloud, robots, Big Data, IA…).

La logistique 4.0 peut ainsi concerner tous les acteurs de l’industrie (grande distribution, agro-alimentaire, aéronautique, automobile…)

industrie40 4

Elle permet de relever les grands défis imposés actuellement à toute entreprise :

  • Comment réduire les délais de production et de livraison, être plus flexible dans un contexte très volatile et souvent compliqué (flux tendus, multiplication des références, omnicanalité etc…).
  • Comment rendre la logistique de plus en plus intelligente : cela implique de (bien) savoir utiliser les technologies disponibles et sans cesse renouvelées, notamment la bonne organisation avec les bons logiciels.
  • Comment adapter l’entrepôt et comment optimiser les flux logistiques aux contraintes de la production et de ses aléas.
  • Comment anticiper les besoins, comment gérer les approvisionnements, comment s’appuyer sur des prévisions fiables en maîtrisant l’analyse des données…
  • Comment assurer la traçabilité des données, la fiabilité des stocks, des livraisons etc… en utilisant les données en temps réel et en étant capable de s’adapter aux imprévus.
  • Comment prendre des décisions à court terme au bénéfice des remontées en temps réel depuis la production.
  • Etc….

Mettre en place une tour de contrôle

L’idée d’avoir un tableau de bord pour piloter l’entreprise n’est pas nouvelle ; mais aujourd’hui on parle de plus en plus de mettre en place dans l’entreprise une tour de contrôle, avec une vision en temps réel à 360 degrés.

  • Une tour de contrôle pour optimiser la production : c’est l’entreprise du futur, ultra connectée et rendue intelligente et agile avec une gestion simultanée et interactive de tous les processus matériels, humains et informationnels.
  • Une tour de contrôle qui s’adapte maintenant au secteur de la chaîne d’approvisionnement et qui permet une adaptation et une amélioration continue de la logistique.

Pour mieux gérer et anticiper…

En unifiant les informations réparties dans différents services et en faisant coopérer les systèmes existants, la tour de contrôle casse les fameux « silos de données » et permet d’obtenir une vue à 360 degrés de l’activité de l’entreprise. Le chef d’entreprise peut ainsi aligner ses objectifs stratégiques sur l'évolution de plusieurs indicateurs clés de performance (les fameux KPI) ; pas seulement les indicateurs financiers, d’ailleurs, comme les ventes ou la rentabilité, mais aussi d’autres paramètres tels que la satisfaction des clients ou la qualité des produits et des services.

Mieux : en offrant une vue complète des processus et des mécanismes liés à la gestion de l'entreprise, la tour de contrôle constitue un moyen incomparable de détecter rapidement tout problème qui pourrait enrayer la production ou l’empêcher d'atteindre les objectifs.

Et pour Identifier les faiblesses et les opportunités d'amélioration

Concrètement, mettre en place les bons outils et la bonne organisation permet de développer pour l’entreprise quatre capacités indispensables : Voir, Comprendre, Optimiser, Agir. Une tour de de contrôle permet de produire des rapports analytiques de qualité tout en améliorant la conduite opérationnelle des activités.

Alors que les entreprises font face à des contraintes et des perturbations continues, l'accès à l’ensemble des données logistiques est essentiel pour la planification et la prise de décision, qui -plus est- en temps réel.

De gros enjeux pour la logistique

industrie40 5Savoir bien utiliser tous les outils de l’industrie 4.0 et de la logistique 4.0, c’est à coup sûr améliorer la productivité, l’autonomie, l’efficacité opérationnelle et les performances à tous les niveaux de la logistique : stockage, production, préparation des commandes, transport, fret, entreposage, manutention… C’est aussi mieux utiliser les ressources humaines, matérielles, financières et logistiques de l’entreprise et optimiser l’ensemble du pilotage des flux.C’est enfin réduire les coûts tout en répondant aux exigences des clients, à la demande croissante de toutes les parties prenantes (fournisseurs, transporteurs, prestataires logistiques…) et aux enjeux RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Cette démarche passe par une étude sérieuse et approfondie, telle qu’un cabinet conseil comme SIMCO Consulting.peut réaliser et vous proposer.

N’hésitez pas à nous contacter pour identifier ensemble les marges de manœuvres offertes par la logistique 4.0, et adaptées à vos besoins.

Simco Consulting - Benoît Cudel Senior Consultant Responsable France
Espace Entreprises – BAL 63
12 rue Alfred Kastler
71530 Fragnes La Loyère
Tel. +33 (0)3 65 69 00 52 - Mob. 0783267384
Email :  b.cudel@simcoconsulting.com 

  • Créé le .
  • Vues: 380

ITALIA

Simco Srl
Via Giovanni Durando 38 Pal.3 - 20158 Milano MI

  • +39 02 39 32 56 05

  • simco@simcoconsulting.com

  • P.IVA 08570130156

FRANCE

Simco Consulting Sarl
12 rue Alfred Kastler
71530 Fragnes-La-Loyère

  • +33 (0)3 65 69 00 52

  • simco@simcoconsulting.com

  • TVA FR66823213798

ESPAÑA

Simco Consulting
C/ Can Rabia 3-5, Planta 4
08017 Barcelona
  • +34 93 626 4823

  • simco@simcoconsulting.com

  • P.IVA 08570130156

Simco Consulting: Leader du conseil en logistique

© SIMCO SRL . All rights reserved. Italian certification UNI EN ISO 9001:2015 (N.9175 SMCO)