Vers la fin du code-barres pour plus de traçabilite dans la logistique

Logistique interne vs logistique externe

Depuis de nombreuses années, l’industrie et la logistique ont largement développé le besoin de collecte et de traitement rapide des données. Depuis 50 ans c’est le code-barres qui a été la technologie la plus répandue et la plus optimale en termes d’efficacité et de confort d'utilisation pour les utilisateurs.

Que ce soit dans la grande distribution, au cœur de la chaîne logistique ou en entrepôt, le code-barres fait aujourd’hui partie intégrante de la vie quotidienne. Mais au-delà de ses performances et de sa longévité, il est en train d’atteindre ses limites. En cause, la nécessité de stocker des données toujours plus nombreuses et de natures différentes et les progrès du digital avec l’arrivée de nouvelles technologies qui affaiblissent comparativement les performances du code-barres.

Le code-barres a fait ses preuves depuis 50 ans…

La technologie à code-barres unidimensionnel (1D) est un système d'identification omniprésent depuis des décennies, qui fonctionne sur la base d'un système binaire. Celui-ci se compose de bandes noires et blanches, auxquelles s'ajoutent parfois des chiffres. Les informations contenues dans les codes-barres peuvent être consultées instantanément à condition que le dispositif de lecture (comme un scanner à main par exemple) puisse avoir un contact visuel avec les barres représentées.

dans la logistiqye1

 

Né il y a 50 ans, il doit son succès à son utilisation dans les supermarchés. Depuis 1973, il est utilisé pour identifier les produits de grande consommation, après une concertation entre grands industriels et distributeurs dans le cadre d’une normalisation sous l’égide de la société GS1 (ex GEMCOD). Né à l'ère du libre-service et de la consommation de masse, dès ses débuts, il a permis d'automatiser le comptage de milliers de produits en réduisant les attentes en caisse et en limitant les erreurs. Le système a fait ses preuves : chaque jour dans le monde on estime que ces lignes verticales d'épaisseurs diverses sont scannées 6 milliards de fois, ce qui fait environ 70.000 produits scannés en caisse chaque seconde. Aujourd’hui, on n’imagine pas de produits sans code-barres. Le système s’est imposé par sa simplicité d’utilisation, son faible coût de production et le gain de temps, que ce soit pour le passage en caisse ou pour la gestion des stocks (suivi automatisé) grâce à une fiabilisation des processus 1 code-barre = le bon produit.

 

… mais a montré ses limites

Mais l’étiquetage avec des codes-barres ne répond pas à tous les besoins. Il donne des informations limitées avec un code produit comparable à un peu à un numéro de sécurité sociale ! Et dans les entreprises et la production, les manipulations sont apparues fastidieuses et l’encodage des données limité par rapport aux besoins.

C’est pour ces raisons que la technologie évoluant (avec en particulier l’avènement des smartphones), le codage des informations a lui aussi fait de progrès avec l’arrivée de nouvelles technologies d’encodage comme la RFID (Radio Frequency identification) et l’invention en 2014 du QRC.

dans la logistique2Le QR Code (Quick Response Code) est un type de code-barres à deux dimensions constitué de modules-carrés noirs disposés dans un carré à fond blanc. Ces points définissent l'information que contient le code. Ainsi le contenu du code peut être décodé rapidement après avoir été lu par un lecteur de code QR installé sur un téléphone mobile, un smartphone, une tablette tactile ou encore une webcam. Autre gros avantage : pouvoir stocker plus d'informations qu'un code-barres. La lecture de ce code permet certes de renvoyer aux données essentielles du produit (boîte de petits pois de telle marque, de telle contenance, etc. ), qui sont largement suffisantes pour commercer mais qui restent limitées (pas de numéro de lot ni de date de péremption par exemple dans la gestion des stocks). Autre limite : un code-barres peut être lu sur toute la chaîne logistique, mais difficilement par un consommateur. Le QR Code, si, du fait de son lien avec une base de données plus complète et ouverte que le code-barres.

 

Les avantages du QR Code

Avec le QR code, le client peut aussi connaître la composition du produit, son origine, son mode d'emploi, sa notice de montage si c'est un meuble, etc. La profondeur de l'information dépendra de ce que l'entreprise entendra fournir ou pourra fournir. Ce QR code servira aussi de clé d'entrée à la blockchain sur laquelle de plus en plus de données sont enregistrées en assurant une grande sécurité dans les transactions et la gestion des données. Victimes de leurs limites, les code-barres devraient petit à petit être remplacés par les QR codes, en premier lieu dans le secteur de la grande distribution. Car le volume d’informations que peuvent contenir les codes-barres ne peut plus être augmenté. Pour stocker des données plus nombreuses et de natures différentes, il faut passer par un autre dispositif que les codes-barres. Selon les spécialistes, la disparition des codes- barres et leur remplacement pas des QR Code pourraient avoir lieu à partir de 2027. Cela dit, ce remplacement ne se fera que progressivement et sans doute pas totalement en fonction des situations et des besoins ne serait-ce que le temps de renouveler le parc de scanners ou les logiciels, à terme incompatibles et de trouver une harmonisation internationale entre tous les acteurs concernés.

dans la logistique3

Toujours plus de traçabilité dans la grande distribution et donc dans la logistique

Cette évolution va rendre possible des organisations plus complexes et l’automatisation de beaucoup de processus d’autant plus que le QR Code évolue et se perfectionne en devenant le QR Code augmenté.

dans la logistique4

 

Une révolution de la traçabilité dans les flux logistiques et dans les services informatifs et interactifs apportés aux consommateurs. Elle laisse entrevoir d’immenses progrès dans la sécurité des consommateurs et dans la façon de communiquer et d’interagir avec eux. Citons par exemple, l’augmentation de la capacité de stockage contenue dans le QR code qui permet désormais de stocker des adresses web, du texte ou tout autre format de données. Il est possible de partager toute information de traçabilité, de règlementation propre à chaque article. Sur des supports de communication, un QR Code permet d’afficher directement un site, un questionnaire. Mais aussi de récupérer un numéro de téléphone ou une adresse mail.

Déjà largement répandu et utilisé dans le domaine de la santé et de la pharmacie, nul doute que cette évolution vers le QR code aura un impact sur la gestion des stocks et des flux logistiques. En ce qui concerne l’entrepôt logistique, elle sécurisera à coup sûr les inventaires et renforcera le besoin de gestion en temps réel et d’automatisation avec une multiplication de données nouvelles à gérer grâce aux logiciels métiers et aux Systèmes d’Information.

  • Créé le .
  • Vues: 240

ITALIA

Simco Srl
Via Giovanni Durando 38 Pal.3 - 20158 Milano MI

  • +39 02 39 32 56 05

  • simco@simcoconsulting.com

  • P.IVA 08570130156

FRANCE

Simco Consulting Sarl
12 rue Alfred Kastler
71530 Fragnes-La-Loyère

  • +33 (0)3 65 69 00 52

  • simco@simcoconsulting.com

  • TVA FR66823213798

ESPAÑA

Simco Consulting
C/ Can Rabia 3-5, Planta 4
08017 Barcelona
  • +34 93 626 4823

  • simco@simcoconsulting.com

  • P.IVA 08570130156

Simco Consulting: Leader du conseil en logistique

© SIMCO SRL . All rights reserved. Italian certification UNI EN ISO 9001:2015 (N.9175 SMCO)